Catégories
Analyse technique

Agrarian Skies 2: une nouvelle façon de jouer à Minecraft

Ces derniers jours, j’ai commencé à explorer une nouvelle variante de Minecraft: le pack de mods Agrarian Skies 2. L’idée est de partir d’à peu près rien: sur une plateforme de 3×3, un coffre avec un peu de terre, des pousses d’arbres, des pommes, de la poudre d’os, des silex et un livre. Le joueur est orienté dans la reconstruction du monde par diverses quêtes expliquées dans le livre. Sous la plateforme: du vide, alors il ne faut pas tomber.

Tout d’abord, il faut planter l’arbre et le couper pour obtenir du bois, des pousses et des pommes. Mais le taux de production de pousses est ridiculement bas. Il faut, pour gérer cela, créer un petit crochet formé de quatre bâtons de bois. Le crochet permet d’obtenir plus de pousses, de pommes mais aussi de petits vers de soie. Il faut ensuite utilsier un de ces vers pour infester les feuilles d’un nouvel arbre. Lorsque les feuilles sont infestées, les détruire avec le crochet produit des fils. Il faut par contre savoir que les feuilles infestées ne peuvent plus produire de pommes et de pousses, si bien qu’il faut idéalement agrandir la petite plateforme (avec du bois par exemple) pour faire pousser un second arbre. Un premier arbre permet d’obtenir des pommes et des pousses, le second est infesté pour les fils.

Avec les fils, on peut produire de la laine pour enfin construire un lit. Parce que ce monde est vide et stérile, pas moyen d’obtenir de la pierre, alors pas de four, pas de charbon, donc pas de torches! Aucune quête ne pousse à créer le lit; il faut se rappeler qu’on peut obtenir la laine avec les fils!

Les fils permettent aussi de confectionner un espèce de tamis (appelé sieve en anglais, je ne connais pas la traduction exacte). Le tamis permet de traiter la terre pour en obtenir des pierres miniatures et des graines. Chaque bloc de terre produit entre 2 et 5 pierres miniatures, et il faut combiner quatre de ces petits cailloux pour construire UNE seule pierre! Il en faudra au moins six pour obtenir un four à partir de slabs.

Les fils permettent aussi de confectionner une canne à pêche, mais à quoi bon puisqu’on n’a pas d’eau? On va voir ça plus tard. On peut aussi les utiliser pour créer un arc, mais à quoi puisque sans plume, on n’aura pas de flèches. Il existe par chance, avec Tinker’s Construct, un moyen de créer des flèches à partir de fils et de silex, à moins que ce soit bogué ou que ça ait changé, bien évidemment.

Comment obtenir plus de terre? Eh bien il faut construire des barrils de bois et y mettre des éléments compostables tels que des pousses, des pommes, du blé, etc. Il faut huit pousses pour remplir un seul barril. Vous devinez la suite? Il faudra passer un temps fou à planter et couper un arbre. La poudre d’os va certes aider à faire pousser l’arbre, mais elle va s’épuiser tôt ou tard, pareil pour les pommes. Pour remplir le barril de compost, il faut soit huit pousses, soit 32 fils. Il peut également accueillir du poisson, des patates, du blé, etc. Mais sans eau, on ne pourra qu’y aller avec les pousses ou les fils. Couper l’arbre donne souvent deux pousses seulement de sorte qu’il faudra couper l’arbre huit fois pour obtenir UN seul bloc de terre! C’est ridiculement long. Y aller avec les fils n’est guère plus efficace: il faudra attendre près de quinze minutes pour que l’arbre soit totalement infesté, et cela va fournir à peine plus de 32 fils; il faudra pratiquement un arbre infesté par bloc de terre!

Que faire avec les pierres outre construire le four? Les briser avec un marteau pour obtenir de la gravelle! La gravelle peut être brisée avec le marteau pour obtenir du sable, qui à son tour peut être brisé en poussière. Placer un bloc de poussière dans un barril plein d’eau donne un bloc d’argile. Comment obtenir l’eau? Eh bien il faut attendre la pluie ou utiliser un appareil pour la créer. Il faut penser à remplir au moins deux barrils d’eau et en garder un couvert au sec pour le compost.

Que faire avec le bloc d’argile? Eh bien on le casse pour obtenir quatre boules d’argile, et on prend trois de ces boules pour fabriquer un sceau. Ce sceau-là, il faut le faire cuire, d’où l’usage du four. Le four permet aussi de fabriquer du charbon de bois, très utile pour avoir ses premières torches. Avec le sceau et deux barrils remplis d’eau, on peut fabriquer une source d’eau infinie.

Le sable et la gravelle peuvent être passés dans le tamis. Cela permet d’obtenir des fragments de minéraux qu’il faut alors combiner pour produire de la gravelle de minéraux. Ainsi, combiner le tamis, le marteau et le four permet d’avoir accès aux ressources minérales telles que le fer, le cuivre, l’or, le quartz, le lapis, les émeraudes, etc.

Il faut passer un temps fou à produire des pierres, jusqu’à pouvoir fabriquer une petite structure où on va pouvoir installer un bloc d’eau et un bloc de lave. La mécanique permettant la génération de pierres est un principe de base de Minecraft vanille. Ah, comment obtenir la lave? Eh bien, en combinant argile et poudre d’os, on obtient de la porcelaine qu’on peut assembler en chaudron. Il faut faire cuire la porcelaine, puis placer le chaudron au-dessus d’une torche. Ensuite, on met quatre roches dans le chaudron et on attend, très longtemps; cela finit par fondre et fournir UN sceau de lave. Il est à noter que le sceau en argile peut transporter de l’eau sans problème, mais si on le remplit de lave, il est détruit après utilisation. Combiner la lave et l’eau de labonne façon donne de la roche. Le faire incorrectement donne de l’obsidienne qu’on ne peut pas détruire avec les moyens actuels. Il faut au moins un diamant pour modifier une pioche Tinker’s Construct afin de la rendre capable de miner l’obsidienne, ou bien trois diamants pour créer une pioche vanille capable de miner ce matériau!

Que faire pour se nourrir outre manger des pommes? Eh bien on peut pêcher pour obtenir du poisson, à partir du moment où on a la source d’eau infinie. On peut aussi semer des patates, de la laitue, etc. Mais il faut de la terre pour semer et chaque bloc de terre demande de pêcher plusieurs poissons ou couper l’arbre de maintes fois! Il faut utiliser des tuteurs (crops) pour semer en raison de la terre infertile.

Les plantes, comme les arbres, poussent lentement; on dirait même que c’est plus long dans ce monde stérile que dans le jeu de base! La poudre d’os va s’épuiser; on ne peut pas compter là-dessus indéfiniment. Tôt ou tard, il me faudra créer une salle noire dans laquelle naîtront des monstres, mais c’est une opération périlleuse étant donné mes défenses actuelles. Non seulement mon personnage n’a-t-il aucune armure, mais en raison de ma déficience visuelle, je me trouve désanvantagé dans tout combat; je risque de me faire tuer avant même d’avoir localisé mon ennemi! Si le confinement à monstres n’est pas adéquat, d’effroyables créatures vont s’échapper et me faire du mal. Il faut aussi savoir que certaines créatures possèdent le pouvoir de téléporter le joueur; je pourrais me faire ainsi projeter hors de la plateforme sur laquelle je me trouve et me retrouver dans le vide. Par chance, on peut encore repousser l’inévitable moment où il faudra traiter avec ces monstres grâce à un petit arrosoir obtenu en réussissant la quête consistant à créer des tuteurs. L’arrosoir fonctionne moins bien que la poudre d’os, mais il aide assez pour que ce soit envisageable de se passer de la poudre!

J’ai entendu dire qu’il est possible de jeter de la redstone dans un chaudron de lave pour obtenir du netherrack. Il y aurait ensuite moyen d’avoir le sable des damnés, la blaze et la pierre lumineuse. Ainsi, en utilisant le barril, le tamis et le marteau de la bonne façon, on peut accéder à toutes les ressources du jeu. Mais il faut beaucoup de temps.

Le concept est intéressant. Cela semblait me permettre d’approfondir ma connaissance de la mécanique de base et de certains mods et d’explorer des nouveaux mods tels que Botania et Blood Magic sans avoir à passer des jours à recommencer sur une nouvelle map et perdre des heures à me promener dans des cavernes dans lesquelles des monstres peuvent jaillir à tout moment et me tuer avant que je ne les voie. Mais parti comme c’est là, amasser assez de ressources pour commencer à m’amuser va demander autant sinon plus de temps que miner! Il existe des appareils, provenant du mod Progressive Automation, qui vont peut-être m’aider sans nécessiter des matériaux plus avancés comme la redstone, le plastique et beaucoup de métal, mais ces appareils sont capricieux et potentiellement bogués.

En particulier, le Stone Miner couplé avec le Cobblegen Upgrade nécessite une pioche, une pelle et du charbon. Il permet de produire des pierres sans avoir à briser manuellement une pierre et la voir, une fois sur deux, se faire détruire par la lave. Mais la pioche est utilisée pour chaque pierre produite, à moins de prendre un outil du mod Tinker’s Construct plutôt que l’outil vanille. Mais la création d’une pioche Tinker’s Construct est boguée, ne fonctionnant pas du tout! Il est certes possible de créer les parties de la pioche (tige, lien et tête), mais l’assemblage échoue, pour une raison qui m’échappe. Toute recherche sur Internet est vaine et futile; il semble que je sois le seul à éprouver ce problème, ou bien les gens trichent pour obtenir des outils!

Il existe un autre appareil pour semer et récolter les arbres. Mais il faut lui fournir une hache, du charbon et l’arbre doit se trouver à une position bien précise, non documentée. Direwolf20 a cherché longtemps avant de pouvoir deviner comment utiliser cette machine. Idéalement, je sauterais par-dessus cette absurdité pour aller directement vers un couple Planter/Harvester de MFR, mais cela nécessite du plastique, du Invar, d’autres métaux et probablement des redstones.

Idéalement, il faudrait pouvoir automatiser le tamis et le marteau, puis construire un système générant des ressources en liant les machines entre elles. Il faut par contre des ressources que je n’ai pas simplement pour créer les conduits de liaison. Par exemple, il faut du métal pour obtenir les conduits de Thermal Expansion. Il faut de la redstone pour les conduits d’Extra Utilities, et des perles ou des blocs de redstones pour les noeuds de transfert nécessaires pour communiquer avec les conduits!

Ainsi, ce pack de mods est en train de devenir encore plus frustrant et me gaspiller plus de temps encore que recommencer sur une map classique, avec par exemple le pack FTB Infinity!