Réparation de pauvre sur une toilette qui ne flushe plus

Vendredi, 1er juin 2018, de retour d’une belle soirée dansante organisée dans le cadre du Branle-bas d’Hochelaga, je suis allé aux toilettes pour constater qu’actionner la chasse n’avait plus aucun effet. La clenche bougeait librement, mais rien ne se passait. Ah non, pas encore une autre cochonnerie qui va me faire rager pendant des jours et des jours et des jours, comme le robinet dans ma cuisine! Eh oui! Comme il était passé 23h30, je ne tentai même pas de savoir pourquoi ça bloquait ainsi. Je laissai ça là et allai me coucher. Heureusement, c’était juste une petite envie, alors pas trop grave de ne pas pouvoir tirer la chasse.

Le lendemain matin, par contre, j’ai eu une grosse envie et la toilette ne s’est pas arrangée comme par magie. Pour me débarrasser du contenu de la cuve, je dus remplir un sceau d’eau et le verser dedans. C’est tout ce que je pouvais faire à ce moment-là. Je savais que si j’essayais d’arranger ça, je pourrais y passer l’avant-midi, comme avec mon robinet, à essayer de trouver comment démonter la pièce brisée, aller voir chez Rona, puis chez Desmarteaux, puis peut-être encore ailleurs, pour trouver une autre pièce, rager à la poser, etc. Je voulais aller au gym ce jour-là, alors j’y allai. Je voulus aussi explorer un peu la vente trottoir sur la rue Ontario, et puis il y avait un spectacle de cirque dans lequel quelqu’un que je connaissais un peu jouait.

Lorsque tout ça fut terminé, je revins chez moi et soulevai enfin le couvercle de la toilette. J’y trouvai un réservoir plein d’eau, comme sur la figure suivante.

Couvercle de la toilette ouvert

J’actionnai la clenche et observai ce qu’elle faisait bouger. Une tige de métal pivota. Au bout de cette tige, il y avait un fil de caoutchouc, un bout de fil. Je trouvai l’autre bout dans le fond du réservoir, attaché à un clapet. Soulever le bout de caoutchouc dans le réservoir ouvrit le clapet et fit couler de l’eau dans la cuve. Ok, c’est ça qui est cassé.

Pour éviter d’avoir tout le temps les mains dans l’eau et réduire les chance de perdre de quoi, j’ai éteint la valve d’entrée d’eau et tiré le fil de caoutchouc jusqu’à ce que le réservoir se vide. Ce n’était pas totalement indispensable, mais ça me donna l’occasion de tester la valve, quelque chose que je voulais faire depuis un bout. Après avoir eu à traiter avec des valves qui fuient, je suis devenu paranoïaque.

Je songeai à la possibilité de réparer le fil de caoutchouc en faisant un nœud dedans, mais cela l’aurait rétréci de sorte que le clapet aurait été levé en permanence. Ce n’est pas ça que je voulais! Puis je me dis que tout ce qu’il fallait là, c’est une corde, et le moins de bouts raccordés possibles. Alors je sortis une paire de ciseaux et coupai le fil de caoutchouc à l’extrémité entrant dans un anneau au niveau du clapet. Cela me permit d’enlever le bout complètement. J’enlevai aussi le bout de caoutchouc encore sur la tige de métal. Les images suivantes montrent les bouts de fil.

Bout de caoutchouc attaché à la soupape
Bout de caoutchouc attaché à la tige de métal

Puis, je passai le bout d’un vieux lacet de soulier encore intact dans l’anneau de caoutchouc, nouai ça solidement, puis tirai le lacet dans l’encoche de la tige de métal, jusqu’à ce que ce soit bien tendu mais pas trop. Je coupai le lacet trop long et nouai l’extrémité dans la tige le plus solidement que je pus.

La chose faite, un peu sceptique mais quand même aussi confiant que ça pouvait fonctionner, j’ai rouvert la valve, laissé le réservoir se remplir d’eau et puis j’ai actionné la chasse. Et voilà, la toilette était réparée!

Je savais par contre que ça pouvait ne pas durer. Le lacet va peut-être casser dans l’eau. Il faudra un jour le remplacer par une corde qui peut aller dans l’eau, ça existe, ils en ont besoin pour les bateaux non? Ou bien je pourrais y aller avec une chaîne, au pire fixée aux deux bouts par des anneaux de porte-clés. En plus, arranger ça prit environ quinze minutes, si bien que j’eus tout mon après-midi après pour profiter du beau temps.

Mercredi, 6 juin 2018, quand je suis allé chez mes parents, j’ai su que mon père avait trouvé une vraie chaînette pour ma toilette. J’ai tenté de remplacer mon lacet par cela et ça s’est relativement bien passé. La chaînette se fixe à la tige par un crochet et au clapet par un anneau ouvert. Les extrémités de la tige courbée en portion de cercle sont droites, ce qui lui permet de tenir en place si la chaînette est suffisamment tendue. La chaînette était trop longue si bien que j’ai attaché l’extrémité au crochet qui la tenait après la tige de la toilette.

La vraie chaînette en place

Ça avait l’air de tenir, mais il fallait tenir la clenche plusieurs secondes pour que la toilette fonctionne. Dimanche, 10 juin 2018, j’ai tenté d’améliorer ça en tendant plus la chaîne. Je ne suis pas certain que ça ait vraiment aidé. En plus, juste avant que je ne parte pour la messe, quand j’ai tiré la chasse, la toilette n’arrêtait plus de couler. Ah non, ne me dis pas que cette fois, ça va être le flotteur qui est bloqué! Avant de pouvoir le savoir, j’ai fermé la valve et suis parti; je n’avais pas le temps de jouer après ça.

De retour chez moi, j’ai constaté que le réservoir s’était vidé, ce qui était vraiment, très franchement, une bonne chose. Si le réservoir était resté plein, ça aurait voulu dire que c’était le flotteur qui actionne la valve bloquant l’arrivée d’eau quand le réservoir est plein, et ça aurait coulé partout avant que je ne trouve par je ne sais pas encore quel miracle comment arranger ça! C’était heureusement plus simple que ça: le bout trop long de la chaînette s’est décroché, cette fois, et est allé obstruer le clapet, l’empêchant de fermer complètement. J’ai entré le bout dans le crochet à nouveau, cette fois-ci j’ai poussé jusqu’à l’y faire clencher complètement, et puis après ça avait l’air correct.

Il reste encore un dernier souci. La toilette fait des bruits bizarres quand elle a fini de se remplir, comme si la valve qui bloque l’arrivée d’eau avait du mal à se fermer complètement; elle oscille un peu avant de fermer. Pour le moment, je ne pourrais pas dire si ça va empirer au point de le faire tout le temps (et couler partout), ni comment je vais m’y prendre pour arranger ça si ça en vient là! Le bouton qui suit permet d’entendre ce son suspect.

C’était intermittent avant le bris de la corde en caoutchouc d’origine. Ça le fait tout le temps depuis que j’ai mis le lacet. Mais ça n’a aucun lien logique avec ça.

Laisser un commentaire